crédit photo : David Boyer

 

 

 

 

Johanny Melloul

 

 

 

 

dante_empyree_540« ⁃ Pourquoi ce qu’on respire est plus rapide et chargé là bas qu’ici ?
⁃ Je ne sais pas . Mais là bas , la pluie ne rebondis pas sur l’asphalte . Elle l’attaque , et fait fondre les pavés comme un gros cachet effervescent .
⁃ Peut être . Mais une terre qui absorbe ne sauve pas tout . Tu la penses fertile , moi je l’imagine pourrie .
⁃ Certes . Mais partout , le bruit des autoroutes n’est il pas le même ? Il nous ramène sans cesse à notre inter connectivité exacerbée , à cette jolie indifférence du monde qui semble se réjouir de notre inertie .
⁃ Si les autoroutes font le même son partout , ce n’est pas aux mêmes heures .
⁃ Ça se tient , mais le temps s’étire , lui . Pas l’espace .
⁃ Peu importe , l’été arrive bientôt ;
⁃ L’été ? Tu m’amuses . L’été est une machine lancée à pleine vitesse où les amants se prennent pour des fauves . Elle fauche les esprits engraisse les canons .
⁃ Pas faux . Tu m’as toujours dis que le froid était lucide , lui . Mais les vagues , qu’en fais tu ? Elles ne font pourtant que détruire .
⁃ Tu ne les vois que détruire ? Moi j’aime leur mouvement . Je trouve qu’elles caressent plus qu’elle n’agressent . Leur reflets sombres renvois à l’ humeur glaciale . Le froid brûle aussi tu sais .
⁃ Une belle et douce vague froide ?
⁃ Une vague froide , cinglante . Peu importe , mer , canal , rivière … quelque chose de pas figé .
⁃ l’Océan , le fleuve , le torrent .
⁃ C’est ça , mais après tout ça . »
COLIN pour TISIPHONE

 

 

 

 

tisiphone-2
Yan Charpentier

 

 

 

 

crédit photo : Richard Bellia